Dans les Hauts-de-France, Les politiques numériques au service de l’accessibilité culturelle

En développant les projets de numérisation du patrimoine, La DRAC des Hauts-de-France souhaite démocratiser les contenus culturels à un plus large public

La Micro-Folie de la Maison Folie Moulins de Lille

La politique numérique et l’accès aux contenus culturels ne font qu’un dans les Hauts-de-France. Depuis 4 ans, Frédérick Nowicki, chargé de mission numérique à la DRAC, a vocation à travailler sur la diffusion des offres culturelles des cinq départements  de la Région. Suite à la fusion du Nord-Pas-de-Calais et de la Picardie en 2016, la région des Hauts-de-France a souhaité mettre en oeuvre sa feuille de route pour  développer une politique numérique commune : “ Pour inscrire cette politique numérique et culturelle au niveau régional, nous avons lancé, dès 2017, deux appels à projets : Le premier appel à projets concerne la numérisation et la valorisation des contenus patrimoniaux. Le second s’intéresse au développement d’applications et dispositifs numériques culturels innovants”.

Concernant le premier appel à projets, la numérisation porte sur divers documents, par exemple des manuscrits, des fonds photos. En vue d’une diffusion améliorée, la création de bases de données numérique,  plateformes, en sont également les illustrations. Quand au second appel à projets, il s’agit de mettre à la disposition du public, sous une forme innovante, des contenus culturels et patrimoniaux qui sont déjà numérisés.

La DRAC souhaite proposer aux publics des outils de médiation novateurs : “ À l’ère du numérique, il est impératif de démultiplier l’accès au patrimoine et à la culture. Nous voulons mettre à disposition des contenus culturels, en utilisant des dispositifs et outils numériques innovants. Des applications smartphones, escape-games, serious-games, sont développés. Les porteurs de projets travaillent sur différents formats, de la 3D, de la réalité virtuelle et augmentée “. 

Par le biais de commandes, la DRAC souhaite contractualiser les  porteurs de projets : “ Nous demandons à une startup, un laboratoire d’université, de développer un outil numérique pour mettre à disposition du public, du contenu culturel, de façon innovante. Les porteurs du projet disposent d’une année pour développer l’application, la mettre en place et la diffuser ”.

Pour les appels à projets 2019-2020, les porteurs ont jusqu’à septembre 2020 pour rendre les objets numérisés accessibles à tous sur internet. Tous les services culturels sont concernés par cette numérisation des contenus, le patrimoine en premier lieu : “ La notion de patrimoine inclut de nombreux secteurs de l’offre  culturelle : les bibliothèques, les musées, les archives, les monuments historiques, l’archéologie, le spectacle vivant, les fonds musicaux. Des projets peuvent être développés en terme d’industries culturelles et d’audiovisuel ” précise Fréderick Nowicki. Des exemples des projets réalisés sont disponibles sur le site internet de la DRAC.

Les Micro-Folies, quand démocratisation culturelle rime avec médiation numérique 

L’Etablissement public du parc de la grande Halle de la Villette, a déployé des micro-infrastructures culturelles sur l’ensemble du territoire : les Micros-Folies. Ce dispositif national a vocation à se déployer dans les régions. La DRAC participe à son développement territorial. Les Micro-Folies sont des lieux de médiation culturelle et numérique. Elles abritent des musées virtuels, des Fablabs, des collections numérisées. Ces outils permettent aux publics d’être immergés dans un lieu de découverte et de création. Ces espaces peuvent s’implanter dans des structures  déjà existantes : une médiathèque, un centre social, un centre commercial : “ Les offres de numérisation patrimoniale sont liées aux enjeux de médiation et d’inclusion numérique. Les projets Micros-Folies travaillent  en ce sens “. 

Une Micro-Folie peut permettre le développement de lieux d’intermédiation (Fablabs, Tiers-Lieux), qui permettront d’attirer des publics éloignés des musées traditionnels, notamment en milieu rural ou dans les quartiers prioritaires.  9 Micro-Folies sont implantées dans les Hauts-de-France. La dernière a été inaugurée à Valenciennes, le 12 septembre 2019.



Laisser un commentaire