“L’effet levier du numérique devrait s’appliquer à plein en milieu rural”

Le 20 juillet dernier avait lieu l’inauguration de la COOPérative NUMérique des 7 Vallées à Hesdin. Rencontre avec Robin Pirez, fondateur de ce tiers-lieu numérique à la fois coworking, espace de médiation numérique, medialab, lieu d’insertion professionnelle et qui sait… peut-être demain premier cluster rural French Tech.  

Robin Pirez s’installe près d’Hesdin il y a 5 ans avec en tête l’idée de lancer un tiers-lieu numérique qui s’inscrive dans l’économie sociale et solidaire. A l’origine de ce choix, un constat et un engagement : “l’effet levier du numérique n’agit pas ou trop peu dans les 7 Vallées, du fait des infrastructures insuffisantes et de l’absence de dynamique pouvant fédérer les énergies autour de cette thématique”. 

“Le projet devait forcément être un projet d’économie sociale et solidaire : c’est ce qui permet de déployer un vrai service à la communauté, de jouer sur les communs, d’agir pour les acteurs du territoire.” 

Robin Pirez

Le défi : convaincre les acteurs locaux du bien fondé de la numérisation du territoire, établir le numérique comme priorité dans un territoire rural. Au démarrage il y a 3 ans, Robin Pirez crée l’Atelier de Campagnes, une association regroupant des partenaires liés au numérique, à l’économie ou aux collectivités qui a permis de tisser des liens étroits avec la communauté de communes, mais aussi avec les autres acteurs de l’ESS, Pôle Emploi, les missions locales, la Dreets, la sous-préfecture… 

Susciter des vocations et lever les freins 

Alors que la COOP vient tout juste d’être inaugurée, des projets sont déjà à l’œuvre tout autant sur de l’insertion que sur de la médiation numérique. Avec son micro fab lab – découpe laser, impression 3D -, son medialab ou encore son gamelab, le lieu est là pour susciter des vocations, encourager par exemple un jeune du territoire à s’orienter vers une carrière de développeur ou à devenir vloggeur plutôt que simple consommateur. Un partenariat a ainsi été noué avec le lycée hôtelier du Touquet sur de l’immersion pour la découverte des métiers en réalité augmentée. 

Objectif : combattre les stéréotypes éloignant certains publics du numérique. C’est le cas avec le projet “La réussite avec les Elles du numérique”, mené en partenariat avec Pôle Emploi. Durant 10 jours, des femmes demandeuses d’emploi sont prises en charge par la COOP : formation à la vidéo sur smartphone, puis rencontre de femmes qui ont réussi dans le numérique et reporting tous les soirs avec des interviews qu’elles auront montés. “Le but c’est qu’après avoir rencontré des femmes qui ont réussi dans le numérique et après être devenues vlogueuses, elles se disent “pourquoi pas nous ?” , précise Robin Pirez. Le projet se décline aussi pour tous les publics demandeurs d’emploi avec “les clics du numérique”.

Et si les 7 Vallées devenaient le premier cluster French Tech rural ? 

Pour prolonger ses actions solidaires liées à l’inclusion en milieu rural, la COOPérative NUMérique lance des ateliers chantiers d’insertion. Le chantier d’insertion “Rural Sourcing” propose aux personnes les plus éloignées de l’emploi des parcours dans la prestation informatique au service des TPE, ETI et grandes entreprises nationales. 

Il s’agit d’une offre de relocalisation de services qui sont encore trop souvent externalisés au-delà de nos frontières (outsourcing). Mon rêve d’ici quelques années ? J’ose à  peine vous le dire : on fait travailler 100 à 150 personnes dans les 7 Vallées en sous-traitance pour des grands groupes et on devient le premier territoire labellisé French Tech rural”

Robin Pirez

Un autre chantier d’insertion va démarrer autour d’une filière de recyclage avec le concours de partenaires comme OVH pour le sourcing. 

Pour l’heure, la satisfaction est au rendez-vous : “un tiers-lieu à la fois coworking, lieu d’accueil pour les publics en fracture numérique et laboratoire d’expérimentations qui allie liens humains et nouveaux usages du numérique.Le territoire bouge, les élus sont avec nous, c’est un beau début pour les habitants !”

Pour suivre l’actualité de la COOPérative NUMérique des 7 Vallées, rendez-vous sur les pages Facebook ou LinkedIn.  

La programmation détaillée du lieu est la suivante : 

  • médiation numérique : offre de diagnostic gratuit pour les habitants,  accompagnement à travers le pass numérique et les ateliers individuels ou collectifs proposés à travers les différents fablab 
  • MédiaLab : ensemble d’ateliers et d’outils mutualisés pour permettre aux habitants  de maîtriser les réseaux sociaux, les smartphones pour la production vidéo, l’expression orale… Pourquoi rester consommateur de Youtube quand on peut devenir vloggueur ou entamer un cursus dans les médias, le journalisme, le cinéma… ? 
  • FuturLab : des ateliers pour découvrir, construire et monter des projets alliant technologies et programmation : école de robotique Algora, ordinateurs à monter soi-même, découverte des objets connectés, réalité augmentée, repair cafés… 
  • GameLab : pour expérimenter d’autres façons de jouer, découvrir des rétrospectives (rétrogaming) ou se lancer dans la création de jeux avec en ligne de mire la formation et pourquoi pas, la création d‘une école de gamer en milieu rural… 
  • Ateliers pour les professionnels trouvant à la COOPérative NUMérique des 7 Vallées un accompagnement pour leur transition digitale / organisation d’événements et de séminaires, de team buildings ou de formations sur mesure
  • Ateliers dédiés à l’insertion des publics éloignés du numérique créées en partenariat avec les partenaires (l’intercommunalité (service social et jeunesse), les entreprises privées du territoire et de la région, Pôle-Emploi (opération d’immersion dans le numérique de femmes freinées dans leurs ambitions par des stéréotypes sexistes : réussir avec les “Elles” du numérique)

1 réflexion au sujet de « “L’effet levier du numérique devrait s’appliquer à plein en milieu rural” »

  1. Bravo !!! l’investissement et le temps font leur travail
    je souhaite faire de même sur mon territoire, pas facile de trouver les partenaires en soutien mais on ne lâche rien !!!
    la détermination paie !

    Répondre

Laisser un commentaire