Restitution de l’événement les Assembleurs c’est nous ! Laboratoire #1

Les Assembleurs réunissent toutes les parties prenantes qui oeuvrent à l’inclusion numérique sur le territoire. Le Hub fédère les acteurs, créé un réseau territorial de proximité, et permet la co-construction d’offres et de services de médiation à l’échelle régionale. Ce premier événement contribue à l’essaimage de cette dynamique de développement territorial.
Mais cette dynamique n’est envisageable qu’avec la participation des premiers concernés, les médiateurs eux-mêmes, qui ont su donner sens à leurs pratiques et à la dimension collective du Hub.

La crise nous a tous amené à faire preuve d’innovation et d’agilité, tant chez les médiateurs que chez les autres partenaires. Le format hybride, entre présentiel et distanciel s’est montré enrichissant et prometteur. La plénière du 26 juin a réuni près d’une quarantaine de participants. Un moment inspirant, où les présents ont tenté d’apporter des éléments de réponses à plusieurs interrogations : Quels enseignements tirer de cette crise sanitaire ? Comment renforcer et diversifier nos modalités d’action ? Comment répondre à l’enjeu de passage à l’échelle auquel nous sommes confrontés ?

Ce moment d’échange est à retrouver en intégralité sur la chaîne Youtube des Assembleurs.

Les Assembleurs c’est nous ! Laboratoire #1

Ce premier modèle expérimental s’est déroulé entre le 19 juin et le 10 juillet 2020, sur 5 temps forts dont deux ateliers, et a touché environ 130 personnes.
Sur les deux ateliers, trois groupes de dix personnes ont travaillé en simultané dans trois lieux différents : La Fabrique du Sud et le SiiLab à Lille, le FabLab de la Machinerie à Amiens.
Le premier atelier intitulé, “ Il était une fois, la Médiation racontée par les Médiateurs !! “ : a permis aux médiateurs de communiquer sur leurs aspirations et leurs difficultés.
Entre désir d’apprendre, volonté de faire ensemble, ils peuvent se sentir comme des superhéros, parfois en manque de reconnaissance : il est nécessaire de mieux faire connaître leur rôle et de le mettre à l’honneur.
Concernant le second atelier :  » Développez vos compétences : passez commande de votre catalogue de formation idéal ! « , les participants ont élaboré le catalogue de formation des médiateurs de demain.

Atelier 1 : “ Il était une fois, la Médiation racontée par les Médiateurs !! “

Les participants de l’Atelier 1 ont revêtu le costume du “Super-Médiateur” qu’ils rêveraient d’être. Trois profils de super-médiateurs sont apparus.

Le Super héro Caméléon 
Son credo : “ Nous nous adaptons à un contexte en perpétuelle évolution et maîtrisons de multiples compétences “. Rendre accessible des ressources, des services, toutes les potentialités offertes par le numérique, avec un regard critique et dans un objectif de capacitation des usagers ! “

Le Super héro Saint-Bernard avec une tablette en collier
Son credo : ” Démystifier le numérique, réduire la fracture numérique pour tous, viser l’autonomie du plus grand nombre ! ”

Le Super héro enthousiaste et multiple : super couteau suisse du numérique
Son crédo : “ Notre ambition est de participer à la consolidation de l’autonomie numérique partout et pour tout le monde, en regroupant un maximum de personnes ; nous sommes tout terrain unis par la même cause, pour faire adhérer et fixer un cadre d’intervention ”.

Les trois supers-médiateurs sont complémentaires. Ils mobilisent un panel de compétences techniques et humaines que chacun doit acquérir pour accompagner les publics le plus efficacement possible. Les quêtes et les blasons ont permis d’aborder les questions de sens et de posture professionnelle. 

Quelles devises pour les médiateurs ?

Quel sens les médiateurs mettent derrière leur métier ? 

Les  perspectives pour la suite ?

Atelier 2 : Développez vos compétences : passez commande de votre catalogue de formation idéal !

Les médiateurs ont affirmé le besoin de monter en compétences sur des questions techniques et sociales liées aux usages du numérique. Les formations sur le savoir-être, la pédagogie, les méthodes d’éducation populaires restent des priorités.

Les perspectives pour la suite ?

Les participants ont exprimé le souhait de structurer des parcours de formation certifiants et reconnus, qui permettront d’acquérir les socles de compétences nécessaires pour exercer le métier de médiateur numérique.
Le besoin de se former collectivement, de pairs à pairs, par le biais de temps d’échanges collectifs et participatifs est nécessaire.

Nous sommes conscients d’avoir été très ambitieux en terme de production pour ces deux ateliers et encore une fois bravo à tous les participants d’avoir relevé ce défi ! Il reste du chemin à parcourir ensemble pour concrétiser nos ambitions communes et c’est pourquoi nous ne manquerons pas d’organiser la suite en septembre.

À l’issu de cet événement, nous prenons conscience de la nécessité de multiplier les points de rencontres, développer des outils communs. La difficulté d’exercer le métier de médiateur numérique au quotidien et le besoin de représentation que cela engendre sont des points structurants sur lesquels nous devons agir collectivement.

Ces temps de rencontres ont été l’occasion de donner la parole aux médiateurs. Cet événement n’aurait pu aboutir sans la dimension humaine dont chacun a pu être acteur : institutions publiques, médiateurs numériques, acteurs sociaux, tiers-lieux, et tous ceux qui participent à la conduite du changement sur les territoires.

Laisser un commentaire