S’informer sur internet : nos astuces pour éviter les fake news

Avec l’essor d’internet et des pure players, nous sommes abreuvés d’informations. Comment s’y retrouver pour s’informer efficacement ? Nous vous livrons aujourd’hui 5 astuces pour lutter contre la désinformation.

On entend parler de fake news tous les jours, les informations pleuvent et il est parfois difficile de s’y retrouver. Aujourd’hui nous vous présentons  5 moyens pour s’y retrouver.

Croiser ses sources

Plus une information est choquante, plus vous devez être vigilant ! Le premier réflexe devrait être de vérifier la source de l’information : est-elle partagée par un média reconnu ? Un média inconnu ? Ou une personne sans crédibilité ? 

Si vous avez des difficultés dans cet exercice, une extension existe pour vous aider : DECODEX. Qu’est ce que c’est ? C’est un outil qui existe sous forme de site et d’extension sur navigateur qui a pour objectif de lutter contre la diffusion de fausses informations. Pour cela, DECODEX analyse la fiabilité des sources. 

L’extension est disponible sur  Chrome (à télécharger ici) et Firefox (à télécharger ici) .

Vérifier les Hoax

Qu’est ce qu’un Hoax ? C’est un “canular informatique” à ne pas confondre avec un spam. Un hoax a pour but de faire circuler une fausse information : par mail, cela peut servir à constituer des bases de données.

Pour lutter contre ça, nous vous conseillons HoaxBuster.com. Le site existe depuis les années 2000. Comment cela fonctionne ? Lorsque vous avez repéré un hoax, vous pouvez le proposer à l’équipe de rédaction. Elle effectue les recherches pour démêler le vrai du faux. 

D’autres plateformes existent comme Checknews de Libération ou les Surligneurs.

Décrypter les images

On dit qu’une image vaut mille mots… sauf que désormais on peut modifier les images. Pire encore, on peut trafiquer même des vidéos avec l’aide d’intelligences artificielles. Les plateformes comme celle de Decrypte Images peuvent vous aider à aiguiser votre œil.

Decryptimages, apprendre à voir

Decryptimages est interrogé sur le temps de guerre que nous vivons et l’usage des images. C’est normal, car après l’enferment du COVID, voici le retour des propagandes. Le retour ? Lire la suite Nous vivons désormais partout sur la planète dans l’ubiquité permanente entre ce que nous voyons directement et ce que nous voyons indirectement (généralement par écran interposé).

Se renseigner sur les biais politiques

L’information n’est que très rarement neutre… Chaque média et encore pire chaque journaliste écrit depuis son point de vue.  Si l’éthique journalistique réclame un certain recul par rapport à l’information, il est tout de même conseillé de savoir se positionner. C’est pour cela qu’on vous recommande le très bon site de Ground News. Attention, c’est entièrement en anglais !

Laisser sa part au doute

Pour terminer, la chose la plus importante à rappeler c’est sûrement de laisser sa part au doute. En cas de doute, il vaut mieux s’abstenir de propager quelque chose de faux. C’est le meilleur moyen de lutter contre la désinformation.

Laisser un commentaire